CAP21 Bourgogne

8 Place du Théâtre

21000 Dijon

Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21 en Bourgogne:

Jean 2010

Jean Rapenne 

Délégué régional Bourgogne

Pour me contacter :

j.rapenne@cap21.net

       ----

Laurent-Houy-Chateau.jpg

Laurent Houy-Chateau

Délégué régional adjoint

l.houy-chateau@cap21.net

              ---

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

            ---

  jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           ---

 

Benoit

Benoit Bordat

Délégué départemental Côte d'Or

bordatbenoit@aol.com

               ---

Evelyne

Evelyne Grandchamp Daragon

Déléguée départementale Adjointe Côte d'Or

edaragon@hotmail.com

            ---

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

             ---

Johann-Bourgoin.jpg

Johann Bourgoin

Responsable des Jeunes CAP21 Bourgogne

johann.bourgoin@gmail.com

                 ---

Frederic.jpg

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

            ---

Eugene 3

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

               ---

Joel-Grenier-2.jpg

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

             ---

Florence-copie-2

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

            ---

Philippe.jpg

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

                 ---

 

  riffaud.jpg

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                 ---

Amandine.jpg

Webmaster :  Amandine
 

Rechercher

Présentation programme 20 fev 2012Discours de Corinne Lepage: " Nous avons changé de monde et les politiques actuels, ne savent pas s’y adapter incapables qu’ils sont de dire la VERITE et de faire des choix de courage.

Le trait commun des programmes présentés dans cette campagne est de se focaliser sur la crise budgétaire et financière ou sur la crise sociale et économique, sans aucune perspective à long terme.  Dans tous les cas, l’impasse est faite sur la crise écologique, climatique et sanitaire considérée comme de seconde zone, voire à traiter plus tard….Sauf que …

On peut mettre la tête dans le sable et faire la politique de l’autruche comme il ya quelques années pour la dette, les délocalisations  ou le comportement fou de la  finance internationale. Nous en payons aujourd’hui le prix et quel prix !  Les effets du changement climatique, le manque de matières premières et la crise alimentaire, l’appauvrissement généralisé des ressources naturelles, le manque d’eau saine, la perte massive de biodiversité, l’épidémie de cancers (350 000 nouveaux cas par an, l’explosion du nombre d’affections de longue durée (1 Français sur 6) sont des FAITS. Les faits sont têtus, existent que les médias en parlent ou non et ceux là nous ruinent au sens propre comme au sens figuré et les occulter est une malhonnêteté intellectuelle et une erreurpolitique majeure

 

La bonne nouvelle, c’est que nous avons la capacité de répondre si nous regardons les choses en face, si nous nous donnons des élus, capables de ne pas se mettre la tête dans le sable, et de repousser toujours les décisions pour ne pas déplaire.

Car, la vraie CRISE c’est celle de la morale et de la politique politicienne, c’est celle de soit disant élites qui ont perdu la confiance des Français, celle qui voit se radicaliser les positions dans un bloc contre bloc porteur de dangers pour notre paix civile.

Désolé, mais il y a mieux a faire

Avoir le courage de dire que le pacte écologique passé il y a 5 ans n’était pas une utopie de doux rêveurs mais bien une urgence absolue pour les générations futures. Le long terme est aussi la politique d’aujourd’hui, Pierre Mendés France y souscrirait.

Avoir le courage  de présenter des programmes, qui ne partent pas de données de croissance hypothétiques, en contradiction avec toutes les études et projections indépendantes.

Avoir le courage de dire les ECONOMIES seront là  et là, même si cela peut déplaire a telle caste, tel corps ou lobbies.

Avoir le courage de dire que notre démocratie élective est menacée, par des médias inféodés, qui décident de qui sera visible et qui ne le sera , par le référendum, outil de la démocratie par excellence,  érigé en instrument de clivage et d’affrontement entre les citoyens.

Les Français sont pris pour des imbéciles qui ne doivent surtout pas réfléchir, qui doivent avoir peur et qui doivent s’en remettre à un sauveur. Je m’inscris en faux. Les Français sont un peuple politique et intelligent et nombre d’entre eux, chefs d’entreprise, associatifs, petits élus changent la France beaucoup plus vite que ceux qui prétendent appartenir à l élite politique et nous ont conduit au bord du gouffre..

 

Ces propos  préliminaires vous expliquent les deux fils rouges de mon programme :

la réduction  simultanée  de toutes les dettes (budgétaires, écologiques, sociales et sanitaires) dans une perspective dynamique de création d’activité, d’emplois et de solidarité.

Le changement profond dans les modes de gouvernance en donnant à chacun le droit et le pouvoir de faire : je veux dire à nos concitoyens : la solution, c’est vous.

 

Ce programme de 70 mesures prioritaires est donc centré sur un seul sujet : comment fait-on ?

A commencer par le déficit et le patrimoine des Français qui est en péril. Je propose  un programme fiscal, financier et budgétaire permettant le retour à l’équilibre en 2017. Il est fondé sur une plus grande justice fiscale et un verdissement marqué de notre système permettant de suivre l’évolution de notre patrimoine public en même temps que notre PIB.

 

L’hypothèse de croissance est de 1% en 2013 et 1,5% ensuite. En cas de retour d’une croissance plus forte, les excédents seront affectés au remboursement de la dette. En outre si la conjoncture des marchés devient favorable, l’Etat procédera à la cession de participations non stratégiques.

 

La réduction des dépenses budgétaires s’élève à 33Md€. Elle provient  de la suppression des doublons administratifs et de l’optimisation des dépenses d’intervention. Elle  vient également de  deux révolutions administratives : la réduction du mille feuille législatif et réglementaire en posant le principe que toute loi votée doit s’accompagner de la suppression de 2 lois antérieures et le principe de la responsabilité personnelle des ordonnateurs. principalement.

La réduction des dépenses fiscales et sociales s’élève à 36Md€, elle concerne les niches inefficaces ou anti-écologiques et la réduction de la fraude et l’évasion fiscale.

Les nouvelles recettes fiscales s’élèvent à 17Md€ : taxation des transactions financières, taxe carbone et nouvelle tranche d’impôt sur le revenu.

Enfin, le coût des mesures nouvelles s’élève à 15Mds€.  Elles se concentrent sur les investissements du Plan Soleil via la fiscalité carbone et des mesures de redistribution dans le cadre du verdissement de la fiscalité.

 

Ce programme est donc financé et répond à l’objectif de la dette financière.

 

1er axe : relancer la France des idées et des projets.

13 propositions pour ce premier volet qui fait de l’innovation son pilier afin de créer des activités et donc des emplois pérennes. La France des idées et le génie français doivent être de retour en France grâce à la recherche et ses applications.

J’insisterai sur 3 points forts : le programme SOLEIL,  et l’encouragement des PME l’entrepreneuriat.

 

- L’énergie est présentée par tous comme un problème. Ce n’est pas le cas. C’est une formidable opportunité de développement parfaitement expliquée par Jérémy Rifkin sous le nom de 3ème révolution industrielle qui lie les nouvelles énergies et les nouvelles technologies de l’information grâce aux compteurs et aux réseaux intelligents.

Le programme SOLEIL (Solution Energétique d’Investissement de Long terme) vise à permettre à notre pays de trouver de nouveaux leaderships en mettant en place à la fois une stratégie et un financement de long terme pour éviter les errances actuelles qui ont coûté 10000 emplois à l’industrie photovoltaïque française.

Le fonds alimenté par les enchères de quotas d’émissions, la taxe carbone à créer, le reversement des subventions publiques aux énergies fossiles, les LDD devrait atteindre 10 Mds par an ce qui pourrait créer …..

 

- Les PME jouent un rôle central (80% de l’emploi)  mais payent plus d’impôts et de charges sociales 545% contre 8%) que les multinationales et ne disposent que de 70% des crédits à l’exportation. Mon programme comporte une série de mesures très concrètes pour rétablir l’équilibre :, réforme du crédit impôt recherche,  participation aux marchés publics, délais de paiement, réforme de l’aide à l’export…pour encourager la création d’entreprise en particulier par les jeunes , je veux un financement d’amorçage par le capital risque et un filet de sécurité en cas d’échec par l’ouverture de droits au chômage.

 

2eme axe : produire local

7 propositions pour ce second axe qui se distingue du produire français qui cache l’acheter Français que l’on n’ose pas dire. Produire local, c’est assurer le développement des territoires, créer des emplois locaux, rapprocher bassins de production et de consommation, réduire l’empreinte carbone, assurer la qualité de l’alimentation.

2 mesures phares :

-  mise en œuvre de la décentralisation énergétique pour atteindre l’autonomie énergétique des territoires et permettre à chacun de gérer sa production et sa consommation en favorisant comme enSuisse ou en Allemagne les sociétés coopératives d’habitants pour financer des projets locaux. La possibilité de revenir en régie pour les communes qui le voudront doit être assurée.

- relance de l’activité agricole pour passer de la déprise à la reprise. L’agriculture est la grande activité de demain. Elle doit être à haute productivité environnementale ou biologique et les circuits courts doivent devenir la régle pour assurer le revenu des agriculteurs.

 

3éme axe  L’humain d’abord

Ce 3éme axe couvre 26 mesures, santé, éducation, solidarité, sécurité, emploi.

De très nombreuses mesures sont essentielles et n’en présenter que 2 est très difficile

la prévention  en particulier en matière de santé est majeure. La santé de nos enfants doit être la priorité et doit conduire à être beaucoup plus sévère dans les normes à observer pour la qualité de l’air, de l’eau, de l’alimentation, des produits chimiques. C’est le meilleur moyen de s’attaquer aux causes de nombreux cancers, maladies de la dégénérescence et obésité et de faire de la prévention un impératif : épidémiologie, consultation de prévention et dépistage pour les non salariés, lutte contre les discriminations dans l’accès aux soins. La création de maisons médicales de proximité s’inscrit dans cette logique. Cette priorité donnée à la prévention s’applique dans tous les domaines de la sécurité humaine : risques industriels et naturels, sécurité publique, risques au travail. La sécurisation des parcours professionnels, le recours aux contrats précaires le recours aux temps partiels non choisis  peutégalement être prévenus.

La solidarité avec la valorisation et le développement du secteur social et solidaire qui est la pierre angulaire de la transition que nous vivons. Lesentreprises humaines doivent redevenir la règle. De nouveaux partenariats avec des acteurs forts et pertinents de l’économie sociale et solidaire seront crées  en recourant notamment aux fonds de dotation mis en œuvre par la loi LME, mise en place de secteurs protégés d’intérêt général au sens du droit communautaire, instauration d’un droit de couverture complémentaire santé pour tous…. De nombreuses mesures très concrètes (fiscalité favorisant le mieux disant sociétal, développement de l’Investissement Socialement Responsable, obligations de reporting , Label ISR,..

La création de  logements passe par la rénovation du bâti ancien en adaptant le mécanisme Malraux pour le faire piloter par les communes comme certaines l’ont expérimenté. La vente des biens vacants et sans maître permettrait de dégager des fonds à cette fin et à celle de al récupération des friches industrielles, et bientôt commerciales.


Le 4 éme axe est celui de la récupération par les citoyens de leurs droits et ceux dans tous les domaines. Mon programme exige de passer d’une société qui va de haut en bas à une société de réseau et qui va de bas en haut. Je formule 16 propositions qui visent non à instaurer le césarisme comme le rêve Nicolas Sarkozy mais à redonner aux Français directement et par les corps intermédiaires que sont les syndicats et les associations la maîtrise de leur destin.

 

un vaste usage du referendum y compris d’initiative populaire qui commencerait par des sujets sociétaux (droit de mourir dans la dignité, mariage gay, vote des étrangers sous condition aux élections municipales) et politiques que lespartis politiques enterrent régulièrement : non cumul des mandats, proportionnelle, vote blanc. Viendront ensuite la construction de nouvellescentrales  nucléaires, les OGM, voire les gaz de schiste qui reviennent après un vrai débat documenté et non biaisé.

Le renforcement des droits des citoyens et  reconnaissance de la société civile au regard de la classe politique : gouvernement doublement paritaire,  conseil de la société civile et des générations futures, action de classe pour les associations, droit à l’information et statut des lanceurs d‘alerte, droit des internautes, représentation des salariés aux conseils d‘administration, renforcement du pouvoir des clients des banques et enfin égalité effective des femmes et des hommes.

Le retour de la probité avec la reconnaissance d’un  pouvoir judiciaire ( procureur de la Nation, renforcement des moyensd’instruction en particulier au pôle financier et santé-environnement, refonte du CSM) et l’encadrement strict du lobbying, l’interdiction des conflits d’intérêt et le renforcement des incompatibilités.

Le dernier axe est celui de l’Europe et du monde

nous avons besoin d’une Europe Politique qui se défende et c’est la raison pour laquelle je défends le droit de nous défendre contre le dumping social et surtout environnemental .

je veux une Europe de citoyens et démocratique ce qui impose le renforcement des pouvoirs  du Parlement avec un droit d’initiative, des citoyens avec l’effectivité du droit de proposition et le recours au referendum pour les textes fondateurs

Ce  programme innovant et inscrit dans le XXIème siècle nous permet de sortir de l’impasse actuelle par le haut.

Lorsque le navire a été envoyé dans les récifs par son capitaine, il faut changer de capitaine et de cap. Ensemble, changeons l’un et l’autre."

Corinne Lepage

Candidate à l'élection présidentielle 2012

Pour télécharger le programmde Corinne Lepage: http://www.corinnelepage.fr/index.php/programme/

Mardi 21 février 2012 2 21 /02 /Fév /2012 17:09
- Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Prochainement

Logo-CAP-Rassemblement-Citoyen.png

Congrès extraordinaire de CAP21- Le Rassemblement Citoyen

Paris

13 décembre 2014

  inscrivez vous: http://doodle.com/ugdnhbxiirere5e3

CAP21

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

  • Flux RSS des articles

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Facebook

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés